Bien choisir ses manchons moto ou scooter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bien choisir ses manchons moto ou scooter

Message par Admin le Mer 27 Jan - 1:43

[size=34]Bien choisir ses manchons moto ou scooter[/size]


  • 18/10/2015



Les manchons ont bien du mal à s’imposer sur les motos. Leur esthétique ne joue certes pas en leur faveur, mais pour qui souhaite en finir avec les doigts glacés, ils restent pourtant une solution simple, économique et efficace. Des arguments qui pèsent auprès des scootéristes moins sensible à l’esthétique.


Inutile de se voiler la face, votre machine ne ressortira pas grandie du montage de manchons. Et ni les matériaux ni les couleurs ne viendront au secours de l’esthétique : nylon ou similicuir, noir ou noir, au choix. Une fois balayée cette considération, il faut donc se recentrer sur les seuls aspects pratiques. Et Il y a peu de chances que vous regrettiez l’investissement, de 30 à 70 euros environ.
Types de manchons
Les modèles dits universels ou spécifiques se partagent les linéaires. Les premiers prétendent se monter sur toutes les machines. En pratique, il faudra toujours vérifier qu’ils conviennent à votre deux-roues.
Le type de guidon (droit, demi-bracelets, cornes de vache), l’emplacement des rétroviseurs (sur le guidon ou sur le carénage) ou la présence d’un ou deux maîtres-cylindres peut ternir cette prétention à l’universalité.
Essai indispensable avant l’achat pour s’assurer que la monte ne se fait pas au prix de nombreux bâillements. Une étape inutile avec le second type de manchons, dits spécifiques, qui s’adaptent donc parfaitement à chaque moto.

Complément de manchons
Pour customiser l'usage de vieux manchons et pour éviter qu'ils se plaquent à grande vitesse sur les leviers, vous pouvez utiliser des pare-levier écarteurs.

[size=13][size=24]Montage
[/size][/size]

Pour être efficace, un manchon doit être le plus hermétique possible à l’air et à l’eau. Son bon ajustage est capital, surtout si la protection de la moto est minimaliste. Si les rétroviseurs sont fixés au carénage, s’assurer qu’ils ne se contentent pas de refléter la seule image de ces appendices. Les manchons spécifiques, conçus pour une machine donnée, présentent l’atout d’un ajustage millimétrique. Le trou prévu pour le passage des rétros doit tomber pile poil, tout comme les éventuels capotages de maîtres-cylindres. L’intérêt de ces derniers – outre d’offrir un point d’ancrage supplémentaire – est de permettre un contrôle rapide des niveaux sans démonter les manchons.

Serrage

Quatre dispositifs (ou leur combinaison) se disputent le maintien autour du guidon : boutons-pression, sangles, Velcro ou lacets. Les trois premiers permettent une mise en place plus rapide ; le dernier assure une meilleure étanchéité au début mais a la fâcheuse habitude de se desserrer avec le temps, si bien que certains le remplacent par des colliers de type Rilsan. Les paranos passent un cadenas entre deux œillets pour se prémunir des voleurs…

Tendance
Les manchons progressent aussi puisqu’on trouve désormais des modèles qui bénéficient d’un point d’ancrage de plus en bout de guidon. Et pour éviter que les manchons se plaquent sur les leviers de frein et d’embrayage certains disposent d’écarteurs. Pas bête !

Confort

Certains manchons sont fourrés d’une moumoute synthétique, d’autres pas. Évidemment, les premiers conservent mieux la chaleur. Les seconds, plus économiques, peuvent convenir pour les déplacements urbains. Enfin, l’intérêt des manchons est aussi de porter des gants moins épais et donc de jouir d’une meilleure préhension des commandes.


INFOS EN PLUS

LA SÉCURITÉ




Des manchons à la face avant trop molle présentent un danger : ils risquent de se plaquer contre les leviers de commande à partir de 100 km/h. À défaut de rigidité, il faut maintenir les doigts tendus pour éviter de voir son disque de frein rougir ou son embrayage cirer. Pas terrible ! 
De plus, la gêne occasionnée pour saisir les leviers n’est pas de bon augure en cas de surprise. Pour éviter ce phénomène, l’idéal est de monter des pare-mains de TT à l’intérieur du manchon ou de percer un trou pour le fixer à l’embout de guidon.
L’ouverture du manchon doit aussi se montrer rigide. Il ne doit en aucun cas se refermer lorsque vous en ôtez la main, sous peine de ne plus pouvoir reprendre les commandes.



A RETENIR…



Privilégier si possible des modèles dédiés à votre moto : bon ajustement et meilleure protection à la clé.


Des manchons inadaptés peuvent s’avérer dangereux.

Admin
Admin

Messages : 2091
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 56
Localisation : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum