Choisir sa protection dorsale moto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choisir sa protection dorsale moto

Message par Admin le Mer 27 Jan - 1:48


Obligatoire sur piste depuis 1991, la dorsale n’est pas encore rentrée dans les mœurs des motards sur la route. 
Pourtant, cette protection peut prévenir de lésions irréversibles à la colonne vertébrale.


Certains d’entre nous rechignent à porter une dorsale à cause de son inconfort. Certes, sa rigidité peut dérouter, mais de l’avis général, essayer une dorsale, c’est l’adopter au point de se sentir nu les jours où l’on roule sans.
La bonne longueur
Pour minimiser cette gêne, il faut veiller à prendre une dorsale à sa taille (S, M, L…). C’est d’autant plus recommandable qu’il s’agit là d’une exigence de la norme européenne 1621-2. 
Mettez la dorsale en place (en la serrant convenablement) puis enfilez casque et blouson. La protection ne doit nuire ni aux mouvements de nuque (en butant contre l’intégral), ni au confort en position assise (en dépassant au bas des reins).
Si vous portez un blouson cintré, il faudra le fermer pour s’assurer que la surépaisseur ne vous engonce pas exagérément.


  • Bien vu : double serrage et aérations

Un double serrage (sternum + lombaire) assure un maintien optimal. Ainsi, aucun risque de la voir pivoter sous l’effet du choc. Des petits canaux d’aération sont bienvenus pour ne pas suer à grosses gouttes en été.

[size=15]La zone de couverture

[/size]

L’avènement de la norme 1621-2, qui statue également sur ce point, a eu pour effet de mettre au rancard les dorsales lilliputiennes. 
Une vaste zone de couverture est importante car si elle préserve de l’abrasion du bitume, elle diminue surtout la pression au mm2 en répartissant l’impact.


Le principe de fonctionnement d’une dorsale est de transporter, du canal rachidien vers les parties molles du corps, l’énergie de cet impact. 
Une dorsale qui ne couvre que la colonne vertébrale est d’un intérêt limité. Les modèles les plus sécurisants recouvrent jusqu’à l’épaule et la clavicule.


Le maintien

Les bretelles ont un rôle de portage en mode piéton. Le bon maintien de la dorsale, pour éviter de découvrir le rachis en cas de glissade, revient en fait à la ceinture abdominale et à l’éventuel second serrage situé au niveau du sternum. Un modèle à serrage unique sera toujours plus enclin à se déplacer. Il faut donc bien veiller à ce point.

Chaud et froid

Bienvenue en hiver pour se préserver du froid, la dorsale peut provoquer une sudation excessive en été. 
Pour résoudre ce problème, certains fabricants y intègrent une doublure respirante ou des canaux de circulation d’air. 
Utile pour ne pas négliger sa sécurité sous prétexte de canicule.
avatar
Admin
Admin

Messages : 2338
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 57
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum