Les Croods atterrissent en Republica del Chile Publié le 18 mars 2018 par Stephanie(vidéo28)

Aller en bas

Les Croods atterrissent en Republica del Chile Publié le 18 mars 2018 par Stephanie(vidéo28)

Message par Admin le Jeu 22 Mar - 0:52

Les Croods atterrissent en Republica del Chile


Publié le 18 mars 2018 par Stephanie


 Nous débutons avec nos premiers passages en douane et il s’est déroulé sans problème … ou presque (tant pis pour les pots de miel..!)


Alors que nous quittons la douane, nous rencontrons Tomy et Jasmin avec qui nous étions sur le cargo. 
Ils étaient partis en direction du Brésil pour aller aux chutes d’Iguazu, et ne sont pas descendus par les mêmes routes, et un mois et quelques milliers de kilomètres plus tard nous nous croisons, c’est assez incroyable. 
Ils partent vers Ushuaia mais ils nous tiendrons au courant s’ils passent sur Punta Arenas pour que nous partagions une soirée.
Pour nous, l’arrivée au Chili avait un petit goût de terre promise car nous devions faire réparer le Faucon Millenium et nous avions placé beaucoup d’espoir dans de ce pays.
Donc notre arrivée à Punta Arenas c’était the « last chance » car notre pare-brise ne tenait plus que par le pouvoir de la force et du ruban adhésif….!
Nous n’avons pas été déçus, en quelques heures nous avions notre pare brise neuf et en 10 jours le Faucon était prêt à redécoller.
Le camion a été amélioré afin de mieux affronter les pistes, ornières, dos d’ânes (en France on nomme ce genre d’ouvrage un tremplin..!), gués, ou tout simplement le vent (lames de suspensions renforcées, châssis rehaussé, bavettes souples pour les projections de pierres, et même des patins pour frotter sous notre porte à faux sans abîmer la caisse (les montées et descentes sur les ferrys sont assez compliquées, vous aurez droit à quelques images plus tard…).
Je passe sur les 10 jours de réparations où nous avons testé les trottoirs devant les garages, les hangars ou autres entrepôts…, ce n’était pas super fun, mais nous avons pu vivre dans le camion et nous avions souvent l’électricité et le wifi, et de l’eau, et puis de toute façon nous n’avions pas le choix.
Je suis d’ailleurs émerveillé de la facilité avec laquelle les enfants se sont adaptés car selon les endroits ils ne pouvaient pas forcément sortir. 
Nous avons aussi su faire preuve de zénitude car vivre à 5 dans 20m² en demande parfois beaucoup !!!!
Nous avons traversé la ville sans pare-choc ni calandre, donc sans phares ni plaque d’immatriculation, c’était assez folklorique !!!!
Nous avons pu visiter et apprécier Punta Arenas, ville de plus de 100 000 habitants, dans le standard des villes d’Amérique du sud, elle reste très agréable à vivre.
Ici comme en Argentine, il y a cette ambiance détendue, « tranquilo ».
Et la météo…, pour l’instant nous sommes en fin d’été et c’est relativement clément, mais nous avons pris du retard entre la date de départ du cargo qui a été décalée puis le nombre d’escales, puis notre accident, bref nous avons environ 1 mois et demi de retard sur notre planning, et chaque jour le temps change car l’automne est là et l’hiver arrive, alors nous n’allons pas trop traîner dans le quartier.
On tourne avec 5 à 10° la nuit et 15 à 18° la journée, le tout ponctué d’averses fréquentes mais légères, et parfois de vent d’une violence assez incroyable (et c’est un gars « Born in the country of the Mistral » qui vous parle..!!)
Lorsque le Faucon a été réparé nous sommes partis au sud du Chili, à la fin de la ruta 9, au Cabo de San Isidro.
Je ne pourrais pas expliquer cette envie d’aller au bout des routes mais cela est vraiment excitant et magique à la fois car tu es au bout du continent et tu te dis : « check, ça c’est fait…! »
La route pour descendre est goudronnée sur 50 kms et ensuite c’est de la piste (mais pas de sable donc pas de pelle ou de sangle…!!)
Nous étions tout le long au bord du détroit de Magellan, magique : tu es en Patagonie et en face c’est la Terre de Feu, c’est vraiment un endroit incroyable.
Arrivée au bout de la route, nous sommes allés au phare de San Isidro à pied (5 heures aller/retour), nous avons aperçu des dauphins et quelques baleines au large, le souffle des baleines est vraiment impressionnant malgré la distance.
Au phare de San Isidro nous étions en face de l’ile de Dawson et pouvions apercevoir la Cordillera Darwin
Le week-end l’endroit est fort fréquenté, les Chiliens adorent camper et faire de grands feux pour leur repas (asado).
Nous avons vraiment aimé cet endroit sauvage.
Et maintenant c’est quand qu’on va où……
Vamos to Ushuaia in Tierra Del Fuego…
Je vous laisse avec une petite vidéo sur Punta Arenas et le cabo de San Isidro
avatar
Admin
Admin

Messages : 3062
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 57
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum